Traitement par compléments alimentaires

Une cuisine saine est censée fournir une alimentation équilibrée répondant aux AJR (Apports Journaliers Recommandés).

Un complément alimentaire est censé fournir un complément de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras ou acides aminés) manquants ou en quantité insuffisante dans le régime alimentaire d'un individu. A la différence des additifs alimentaires qui sont mélangés à certains aliments, le complément est vendu de façon isolée évitant ainsi le besoin de suppléments alimentaire. Toutefois, le mode d'alimentation moderne peut induire certaines carences alimentaires.

Ces compléments alimentaires peuvent comprendre:

  • des aliments classiques ou partie d’aliments comme par exemple un extrait de carotte
  • des nutriments : vitamines et minéraux comme la vitamine C, le calcium, le magnésium...
  • des plantes et préparation de plantes comme le kurcuma (anti-inflammatoire), le fenouil en excluant les plantes dont l’usage est strictement médicamenteux
  • tous les produits à but nutritionnel ou physiologique : que ce soit des protéines, des acides gras, ou des anti-oxydants comme les oligo-éléments (sélénium par exemple).

Dans tous les cas, les produits utilisés ne doivent pas être destinés exclusivement à un usage thérapeutique, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Et surtout les doses ne doivent pas dépasser les apports journaliers recommandés. Par exemple les omégas 3 (vitamine F) sont des constituants indispensables des membranes neuronales. S’il y a trop peu d’apports extérieurs dans le corps, l’organisme risque plus d’accidents cardio-vasculaires et des troubles émotionnels dus au stress, comme l’anxiété et les états dépressifs, comme la dépression du post-partum (après l’accouchement) etc.

Tout comme les autres vitamines, le corps ne les fabrique pas. L’organisme les trouve en quantité suffisante dans les poissons d’eau froide, et en beaucoup plus petite quantité dans l'huile de colza ou de noix et dans d'autres aliments.

traitement_par_compléments_alimentaires

Ce qu'il faut savoir

Certains oligoéléments peuvent améliorer des troubles si le sujet est carencé. Par exemple une carence en Chrome va augmenter les envies de sucre, une dose suffisante prise à jeun (le matin) va supprimer les pulsions sucrées. Par contre aucun apport de compléments alimentaires ne va résoudre un Trouble du Comportement Alimentaire (TCA) comme la boulimie ou l'hyperphagie. Il en va de même pour la diététique, elle ne guérit pas non plus les TCA.

 

Thérapeute pratiquant cette technique

Dr Mairlot
Institut de nouvelle hypnose

Adresse

Avenue Ducpétiaux 72
1060 Bruxelles

Contactez-nous

Tél. +32 (0)2 538 38 10
Email: info@nouvellehypnose.com

Permanence téléphonique

Du lundi au vendredi
de 9h à 14h