Sophrologie

La Sophrologie vient du grec : "sôs" qui répond à l'idée d'harmonie ; "phren" qui signifie esprit, conscience et "logos" qui veut dire science, étude. Il s'agit donc de la science de l'esprit harmonieux ou de l'étude de l'harmonie de la conscience. Elle trouve son origine dans l'hypnose, mais s'appuie sur de nombreux courants philosophiques notamment orientaux. C'est donc une philosophie de vie positive.

Elle se veut la synthèse à la fois de recherches modernes et de traditions plus anciennes afin d'offrir une méthode adaptée à notre culture et à notre société. Pour ce faire, elle intègre des éléments empruntés aux pratiques orientales (comme le yoga), aux relations existantes (SCHULTZ…), à l’hypnose et à la phénoménologie.

Elle s'est créée ses propres outils (sophronisation = permet de passer d'un état de conscience ordinaire à un état de conscience sophronique, relaxation dynamique) mais elle intègre aussi d'autres techniques (training autogène, yoga, ...). Elle emprunte tantôt à l'hypnose, tantôt à la relaxation (et tous les états voisins de la transe ) et tantôt à la visualisation mentale. Cependant, elle n’utilise pas de stratégies thérapeutiques axées sur l’inconscient (ceci différencie notamment cette pratique de l’hypnose).

Cette méthode consiste à notamment plonger le sujet dans un état de veille consciente, en créant dans le subconscient des souvenirs artificiels positifs qui vont se substituer aux souvenirs négatifs et préparer le cerveau à un événement à venir.

sophrologie CaycedoCette méthode de relaxation dynamique a été inventée par Alfonso CAYCEDO, à la fin des années 50. CAYCEDO (à droite) en compagnie de Jean-Mary GILMANT thérapeute à l'INH (à gauche) définit lui-même la sophrologie comme : "une école scientifique qui étudie la conscience, ses modifications et les moyens physiques, cliniques ou psychologiques pouvant la modifier dans un but thérapeutique, prophylactique ou pédagogique." Elle a des applications multiples en thérapie et dans le développement des potentialités. Mais elle est surtout perçue comme une technique de gestion du stress. Elle propose pour cela de courtes séances d’entraînement qui permettent, grâce à des gestes appropriés (étirements) de renforcer chaque partie du corps, appelée "système", dans la conscience pour créer ainsi un dialogue positif entre le corps et le mental.

 

Thérapeutes pratiquant cette technique

Dr Antoine
M. Gilmant
 
Institut de nouvelle hypnose

Adresse

Avenue Ducpétiaux 72
1060 Bruxelles

Contactez-nous

Tél. +32 (0)2 538 38 10
Email: info@nouvellehypnose.com

Permanence téléphonique

Du lundi au vendredi
de 9h à 14h